Petite introduction à la Kpop

 Petite introduction à la Kpop.

Je suis sûre et certaine que vous avez déjà entendu parler de la Kpop, ne serait-ce que sur Youtube, au hasard des commentaires (où on retrouve beaucoup de fans de Kpop, surtout si comme moi, vous aimez les vidéos « playlist »).

La Kpop, c’est-à-dire Korean Pop rassemble tous les titres chantés en coréen/anglais provenant de Corée du Sud. Jusque-là, je pense que je ne perds personne, tout le monde s’y attendait !

Il faut surtout savoir que la Kpop est une des « conséquences » ou effet secondaire de ce qu’on appelle le phénomène Hallyu ( 한류 en Hangeul, la langue coréenne), traduit en anglais par la korean wave : une véritable déferlante de culture coréenne sur le monde pour faire rayonner la Corée à l’étranger (en gros, on pourrait décrire la Hallyu comme une stratégie du gouvernement coréen pour véritablement conquérir le monde à travers son soft power (si on pousse la réflexion à son maximum avec une dose de paranoïa et tout le tointoin)(BREF))).

La Corée, c’est avant tout un petit pays connu pour son histoire (les deux Corée soutenues par deux blocs différents durant la Guerre Froide, conflit qui a abouti à la situation actuelle du « pays », morcelé en deux) : on peut y ajouter à la séparation Corée du Nord/Sud les nombreuses occupations qu’elle a subies… Cependant, aujourd’hui, si la Corée du Nord est (malheureusement) connue pour être un des pires régimes dictatoriaux au monde, la Corée du Sud a su, en cinquante ans, se développer de façon spectaculaire, ne serait-ce qu’économiquement.

imagesB522866M

Oui, la Corée du Sud, c’est là.

 

Je dérive un peu (beaucoup) du sujet original, mais il me semble que ces données sont importantes à prendre en compte. En 2013, la Corée du Sud est devenue la 13ème puissance économique mondiale, ce qui n’est pas rien ! Si vous ne le saviez pas, Samsung, LG, Hyundai… sont des groupes coréens. Il est donc évident qu’un pays aussi compétitif (et qui a connu une si grande avancée technologique en si peu de temps) cherche à rayonner autrement qu’économiquement, par sa culture par exemple, auprès des populations occidentales…

C’est à ce point qu’on arrive au phénomène Kpop. Evidemment, la Corée du Sud n’a pas que ça à proposer question culture, elle est déjà bien assez intéressante comme cela : prenez en compte les bains publics qu’on trouve un peu partout dans le pays, le confucianisme, les costumes traditionnels… Elle a bien d’autres atouts pour attirer par sa culture !

D’un autre côté, la Kpop est là pour charmer les populations plus « jeunes ». Ne serait-ce que par l’âge des chanteurs…

Bref, revenons au sujet initial…

 

La Kpop est donc un genre musical essentiellement composé de Girls Band (groupe de filles) et Boys Band (groupe de… ? de…. ? (non, je ne vous prends pas pour des buses ! XD)) Il est très rare de trouver des groupes mixtes ce qui, à mon goût, manque un peu… mais bon. Il y a aussi des artistes solos, mais ceux-ci proviennent en général d’un groupe et sortent juste quelques titres en solo (en parallèle de l’activité de leur groupe).

Afficher l'image d'origine

Les F(x)… Actuellement un groupe féminin que j’adule complètement. Victoria, Luna, Krystal et Amber (allez voir les titres d’Amber!)

 

Quelques noms de Girls Band avant de continuer : Girls’ Generation (un des groupes les plus connus), 2NE1, F(x), Red Velvet, Sunny Hills, Mamamoo, AOA… Oui, ils ne manquent pas. Côté garçon, on peut citer BigBang (EVIDEMMENT !), BTS, Got7, ShinEE, EXO, Seventeen, BAP, et tant d’autres… Vous m’aurez compris, les groupes de chaque côté ne manquent pas et il y en a pour tous les goûts !

 

Afficher l'image d'origine

Les cinq membres de Bigbang, un des groupes masculins les plus célèbres (et les plus géniaux <3), de  gauche à droite: TOP, Seungri, G-Dragon, Daesung et Taeyang.

Ces groupes sont formés et produits par des agences plus ou moins populaires ou connues en Corée du Sud. Les jeunes gens désirant devenir des superstars de la Kpop (oui, c’est un peu caricatural) sont auditionnés par ces agences et, s’ils laissent deviner du potentiel, ils entrent dans l’agence et deviennent des trainees. Ces trainees s’entraînent dur et sont véritablement formatés pour être les plus parfaits chanteurs/danseurs/rappeurs possibles. Ils apprennent donc à chanter, danser, jouer la comédie et s’entretiennent physiquement.

Dit comme ça, je suis d’accord avec vous, c’est du pur formatage. Mais c’est un des côtés essentiels de la Kpop. Les idols (les trainees débutant dans un groupe, l’équivalent de star) doivent être parfaits. Même au niveau de l’esthétique : il est extrêmement fréquent que ces petits produits des agences subissent de la chirurgie esthétique pour se rapprocher au maximum des canons de beauté coréens (qui sont assez affolants, en passant).

Les trois agences les plus connues et reconnues en Corée du Sud sont la YG Entertainment, la SM Entertainment (funestement connue pour mal traiter ces artistes. Eh oui.) et la JYP Entertainment. Il en existe bien d’autres, plus petites mais elles-aussi connues…

Afficher l'image d'origine

 

Je vous accorde que cette vision de la Kpop ne donnent pas du tout envie de se plonger dans l’industrie musicale coréenne.

 

Cependant, du côté de l’industrie américaine, on retrouve aussi pas mal de jeunes artistes (vous rappelez vous d’un artiste de soixante ans célèbre ?) qui répondent aux critères de beauté des pays dans lesquels on les écoute. Et puis, côté affaires tristes, prenez Ke$ha, apparemment victime de viol par son producteur… Il faut passer au-dessus des tares de chaque industrie musicale, sinon adieu la musique populaire ! (ce qui, dans certains cas, ne serait pas plus mal…)

 

Si on revient donc à la Kpop, il y a aussi beaucoup de positif. Les chorégraphies, par exemple. Dope de BTS. Les idols coréennes ont tellement à proposer du côté de la danse ! Contrairement à ce qu’en pensent certains, ils savent aussi chanter. Incroyable, n’est-ce pas ? Je vous propose en passant quelques clips d’artistes que j’apprécie personnellement…

+ 1 pour la chorégraphie très travaillée dans ce clip…

  • + 1 pour: le fait que ce soit le morceau que Le Petit Journal est choisi pour se moquer de la Kpop.
  • Gros clin d’œil à Nola.
  • Le refrain c’est « Mansae-Yeah! » et non « Marseillais », comme le proposait Yann Barthès. Il ne s’agit pas d’un hymne à Marseille, on l’aura compris! X)

 

+1 parce que c’est mon premier clip de Kpop, parce que  j’adore le groupe (F(x): rien que leur nom déchire), parce qu’elles savent chanter, parce que cette musique est une perle et parce que le clip est magnifique.

 

+1 pour les voix des Red Velvet. D’ailleurs, je vous conseille fortement d’écouter Happiness qui est une perle!

 

+1 pour, euh… le côté WTF?! Non, je ne sais pas, c’est juste complètement décalé et complètement génial..

Sur ce, je vous laisse à vos écoutes! (enfin, j’espère!)

T.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s