Moriarty- Anthony Horowitz

Moriarty – Anthony Horowitz

Afficher l'image d'origine

Cette couverture est ma-gni-fique. J’aurais acheté le livre rien que pour elle, sans avoir lu le résumé!

 

Résumé éditorial: Days after Holmes and Moriarty disappear into the waterfall’s churning depths, Frederick Chase, a senior investigator at New York’s infamous Pinkerton Detective Agency, arrives in Switzerland. Chase brings with him a dire warning: Moriarty’s death has left a convenient vacancy in London’s criminal underworld. There is no shortage of candidates to take his place—including one particularly fiendish criminal mastermind.

Chase is assisted by Inspector Athelney Jones, a Scotland Yard detective and devoted student of Holmes’s methods of deduction, whom Conan Doyle introduced in The Sign of Four. The two men join forces and fight their way through the sinuous streets of Victorian London—from the elegant squares of Mayfair to the shadowy wharfs and alleyways of the Docks—in pursuit of this sinister figure, a man much feared but seldom seen, who is determined to stake his claim as Moriarty’s successor.

***

Quelqu’un croit-il réellement à ce qui s’est produit aux Chutes du Reichenbach ?
Pas moi.
Et je vais vous dire pourquoi.
Mais avant toute chose, laissez-moi me présenter.
Frederick Chase, détective de l’agence Pinkerton.
Ma mission ?
Retrouver et neutraliser Clarence Devereux, cerveau du crime qui s’est empressé de combler le vide laissé par la disparition de Moriarty, l’ennemi juré de Sherlock Holmes.
Pour arrêter ce génie du mal, un homme presque invisible, j’ai suivi l’inspecteur Athelney Jones de Scotland Yard, fervent disciple de Sherlock Holmes, dans les recoins les plus sombres de la ville.
Mais le criminel le plus dangereux de Londres n’est pas celui qu’on croit…

Avis personnel: Moriarty traînait depuis longtemps sur une étagère quand je me suis enfin décidée à le sortir, ayant du temps devant moi pour m’absorber dans sa lecture.

Je n’ai jamais été très fan des aventures de Sherlock Holmes (là, je sens que les puristes vont m’assassiner! X)), mais j’avais quand même acheté ce livre au détour d’un rayon, dans une chouette petite librairie d’Aix-en-Provence. Sans me douter bien sûr qu’il s’agissait du deuxième tome de des livres s’inspirant de l’univers de Conan Doyle, repris par Anthony Horowitz.

Je n’ai donc pas lu The House of Silk, le premier tome, mais ça ne m’a pas dérangée du tout.

Dés le début de l’histoire, Horowitz nous apprend que Moriarty et Holmes sont morts aux chutes du Reichenbach, tout comme dans l’œuvre de Conan Doyle. Mais un nouveau génie du crime américain vient de faire son apparition à Londres, ayant cherché à contacter  Moriarty et à nouer une alliance avec lui avant sa mort.

On suit Frederick Chase, un inspecteur d’une agence américaine venu poursuivre Devereux à Londres, et Athelney Jones, inspecteur à Scotland Yard. Ces deux-là se rencontrent à Reichenbach et décident de coopérer pour mieux attraper Clarence Devereux et le mettre hors d’état de nuire.

La quatrième de couverture m’a prévenue qu’à la fin du roman m’attendait un retournement de situation: je peux vous dire que j’ai cherché ce que ça pourrait être, et une de mes théories s’est révélées vraie! Je ne pense pas que cette fin soit vraiment prévisible, sauf si comme moi vous êtes mordu(e)s de scénarios alambiqués… ^^

Les personnages, aussi bien Jones que Chase, sont attachants, l’écriture haletante, j’ai dévoré ces trois cents et quelques pages! Je ne peux que vous conseiller ce roman: sans qu’il ait été un vrai coup de cœur, tous les ingrédients pour me donner envie de lire la suite étaient réunis!

Note: 4/5. Lire un livre comme ça, c’est à donner envie de se ruer dans les librairies d’Aix-en-Provence au rayon VO! (D’ailleurs, en parlant de VO, je dirai que cette lecture est d’une difficulté moyenne: un bon niveau d’anglais mais pas de mots trop compliqués à tous les coins de pages! :))

Truc.

Publicités

6 réflexions sur “Moriarty- Anthony Horowitz

    • Truc et Nola dit :

      Oui, si j’étais toi, je commencerai « House of silk »! Je ne peux pas te dire s’il est meilleur ou non que « Moriarty », étant donné que je ne l’ai pas lu, mais j’ai confiance en Horowitz! 😀

      T.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s