Legend – Marie Lu

Legend – Marie Lu

Afficher l'image d'origine

Résumé éditorial: June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée.
Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter.
Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné.
Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité?

Avis personnel: Oui, bon. Cette lecture a été assez étrange…

Je m’attendais à beaucoup de choses avec ce roman dont les chroniques étaient plutôt élogieuses (rectification: complètement élogieuses), pour un avis finalement assez mitigé.

J’avoue que je l’ai lu très rapidement, en deux jours j’avais lu la conclusion, donc je pense qu’on peut facilement dire qu’il s’agit d’une lecture addictive. Oui, j’avais envie de savoir ce qui allait arriver aux personnages. Si la première partie du roman est plutôt une « introduction » aux personnages comme June et Day (les deux protagonistes), la deuxième partie est bourrée de suspense et de scènes d’action à couper le souffle!

Je vais donc d’abord me concentrer sur les points négatifs de Legend… Et enchaîner sur les points positifs!

Première chose qui m’a frappée: les personnages. Les chapitres alternent entre Day et June, qui vivent chacun de leur côté avec des modes de vie plutôt opposés. Day vient des quartiers pauvres avec une famille qui peine à vivre correctement et qui le croit mort, alors qu’il est le criminel le plus recherché de la « République ». Au contraire, June évolue dans un milieu très aisé, considérée comme une petite prodige depuis son enfance et chouchoutée par son frère aîné, seule famille qui lui reste.

On se doute très rapidement que la « République » est en fait un régime totalitaire dont seuls quelques privilégiés profitent. De ce côté-là, Legend n’est pas inventif et original. Tous les enfants doivent passent « L’Examen » à l’âge de dix ans, qui permet à la République de déterminer si tel ou tel enfant est prometteur… ou non.

Bon, j’ai expliqué le contexte, maintenant on revient aux personnages!

Ce qui m’a vraiment dérangée, en fait, ce sont leur côté « parfait ». Je ne sais pas si vous connaissez les termes « Mary-Sue » et « Gary-Sue » (très utilisés pour désigner les personnages que l’on peut insérer soi-même dans une fanfiction, souvent creux) pour désigner des personnages extrêmement beaux et intelligents à la fois, capable de tout faire et de tout endurer. Je pense qu’on peut dire que June, la « magnifique brune à la longue queue de cheval noire et aux yeux sombres pailletés d’une lueur cuivre », petit prodige de la République et véritable Sherlock Holmes quant il s’agit de retrouver le meurtrier de son frère, est une Mary-Sue. Ou une Barbie brune, si vous préférez. Parce qu’elle a aussi des capacités physiques hors du commun, capable de grimper les quatre étages d’un immeuble à mains nues (tout comme Day, d’ailleurs).

Parlons de Day, tiens! « Il a des yeux bleus et brillants, le visage sale et une vieille casquette sur la tête. [June] n’a jamais rencontré quelqu’un d’aussi beau. » (citation véridique du texte!). Description physique: longs cheveux blonds, yeux bleus, visage somptueux, un chouïa présomptueux par moment (il a de quoi) et très athlétique. Ah, et n’oublions pas que c’est lui qui a réalisé l’exploit de monter les quatre étages à mains nues le premier! (faut pas exagérer non plus!) C’est un prodige lui-aussi, un véritable surdoué.

On a donc affaire à Barbie et Ken revisités. J’avoue qu’entendre qu’ils étaient aussi magnifiques l’un que l’autre m’a un peu énervée. On n’est pas dans la moyenne, là! Ce sont des extra-terrestres! Heureusement qu’il y a d’autres personnages plus nuancés, comme Thomas, le collègue de Metias (frère de June) qui prend celle-ci sous son aile à la mort de son frère.

Evidemment, si on passe outre ce léger détail, tout va beaucoup mieux et on peut apprécier le livre à sa juste valeur…

Certains passages de l’intrigue étaient prévisibles, d’autres à en rester figé(e) tellement on ne s’y attend pas.

J’ai trouvé l’écriture de Marie Lu parfois trop simple, trop destinée aux jeunes ados: pourtant, ce livre est plutôt conseillé « à partir de 14 ans ». A moins qu’on ne considère 14 ans comme un âge adolescent jeune… (bref, je m’emmêle) Peut-être que ce genre de livres (plus ou moins une dystopie) commence aussi à m’ennuyer par son manque de diversité et de renouvellement! Même si Legend n’est pas une sortie récente, les deuxièmes et troisièmes tomes sont tous les deux sortis en VF… et en poche! (2011, je crois)

Pour les points positifs… Un, il y a de l’action, de la trahison, des mauvais caractères (j’aim… J’ADORE les mauvais caractères!) et de bons sentiments (sinon ce ne serait pas un livre pour adolescents). Les scènes d’actions sont palpitantes, j’en avais le ventre noué à l’idée qu’il puisse arriver quelque chose à Day, sans aucun doute mon personnage préféré malgré sa perfection à tous les degrés. June m’a un peu plus irritée, mais c’est aussi un bon personnage.

L’intrigue est, elle-aussi, assez bien construite, certains éléments étant dispersés et révélés au fil des pages, pile quand le besoin de comprendre certains événements se fait sentir! La lecture en elle-même est très addictive. Pour tout vous dire, je reste très mitigée sur ce livre, mais je ne ferai pas une scène si on m’obligeait à lire les tomes 2 et 3 là tout de suite, maintenant. Bien au contraire! (malgré le fait que je me sois faite spoiler la fin de la trilogie sur Internet mais ça, c’est de ma faute. Ne JAMAIS aller sur Internet quand on ne veut pas savoir la fin d’un livre/d’une saga!)

En bref, une dystopie agréable avec ses défauts mais aussi ses qualités!

Note: 3,75/5. C’est une bonne note!

« – Pourquoi Day?

-Un jour, c’est vingt-quatre heures. Vingt-quatre heures pendant lesquelles tout est possible. Tu vis dans l’instant, tu meurs dans l’instant, tu affrontes la vie un jour à la fois. […] Tu essaies d’atteindre la lumière. »

Truc.

Publicités

5 réflexions sur “Legend – Marie Lu

  1. Flo dit :

    J’avais remarqué ce livre mais il ne m’avait pas beaucoup attiré malgré ses chroniques « complètement élogieuses ». J’adore ta comparaison avec Barbie et Ken ^^ !
    Si jamais l’idée de le lire me vient, je saurais à quoi m’attendre 😉 merci .

    J'aime

    • Truc et Nola dit :

      Je n’ai pas lu énormément de chroniques du livre avant de me lancer… Je savais juste que c’était un bon livre, une dystopie comme beaucoup d’autre, et que ça pouvait me plaire! Evidemment, j’ai relevé beaucoup de points négatifs (d’où « Barbie et Ken »… Le pire, c’est que c’était vraiment l’effet que ça me faisait!) mais ça a quand même été une bonne lecture donc oui, si tu as envie de le lire toi aussi, lance toi! 😀
      T.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s